Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

Message par Leslou Xoupyu le Dim 7 Aoû - 14:50

(Une fanfiction, ou fanfic (parfois écrit fan-fiction), est un récit que certains fans écrivent pour prolonger, amender ou même totalement transformer un produit médiatique qu'ils affectionnent, qu'il s'agisse d'un roman, d'un manga, d'une série télévisée, d'un film, d'un jeu vidéo ou encore d'une célébrité.)

Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

L'été avait débuté à Hyrule.
Les températures avaient été douces ces dernières semaines. L'air frais venait chatouiller les narines des Hyliens tandis que le soleil bombardait les terres de ses doux rayons, une ambiance encore printanière qui avait basculé trois jours plus tôt. En effet, le vent avait disparu et une chaleur étouffante s'était installée. Il était impossible de rester en plein soleil tant que la température était insupportable et, même à l'ombre, l'on voyait les effets de cette soudaine canicule qui avait pris au dépourvu tout le monde.

Et quand on dit tout le monde, c'était vraiment tout le monde.

« Sérieusement… »

Dark Link était sur un fauteuil en lin, chemise grande ouverte, dégoulinant de sueur et essayant vainement de se rafraîchir au moyen d'un éventail fabriqué main, à l'aide de quelques brindilles et d'une feuille. Il secouait frénétiquement l'objet au plus près de son visage, bien que cela ne lui procure aucune brise tellement l'air était suffocant.
« Il fait trop chaud ! se plaignit-il une énième fois.

— C'est la salle la plus fraîche de la forteresse », lui répondit une voix.

Ganondorf, imperturbable, était assis à quelques pas de là, contre le mur en pierre, un livre à la main. Relevant paresseusement la tête, l'ombre le détailla une longue minute une nouvelle fois, mais il dut se rendre à l'évidence : dans sa lourde armure sombre et ses bottes vraisemblablement rembourrées, le Gerudo ne semblait nullement souffrir de la chaleur, malgré les quelques perles de sueur qui scintillaient à ses tempes. Il les essuya calmement et capta enfin le regard que lui lançait son compère, tout en continuant de s'éventer.

«Comment tu fais ? demanda Dark link

— J'ai vécu dans ce désert, je suis habitué aux chaleurs extrêmes », répondit son vis-à-vis.

Il ferma d'un mouvement sec son livre et le posa à côté de lui, avant de s'éponger le front, encore.

« Mais je dois avouer que j'ai rarement vu une chaleur pareille. »

Dark le regarda, cela n'avançait pas les choses. En soupirant, sa tête retomba sur le dossier du fauteuil tandis que son interlocuteur se levait pour aller boire un peu, bien que l'eau fraîche ait déserté les terres depuis un bon bout de temps. Se rafraîchir était une chose assez ardue, et il se fit la remarque assez désagréable que venir essayer de trouver un semblant de fraicheur au plus près d'un désert et dans une forteresse composée à quatre-vingt dix-neuf pourcents de femmes était certainement l'une des plus mauvaises idées qu'il avait eues jusqu'ici. Machinalement, il se repassa tous les endroits qu'il connaissait et qui seraient susceptibles de l'abriter de cette chaleur meurtrière.

Il eut le déclic après de longues minutes de réflexion. Comme s'il avait été monté sur un ressort, l'elfe se redressa d'un coup, arrachant un petit sursaut à Ganondorf qui revenait seulement dans la pièce.

« Allons chez Vaati ! »
Ganondorf lui jeta un regard ennuyé tout en haussant un sourcil. Il était de notoriété publique que lui et Vaati ne pouvaient pas s'encadrer, et presque chacune de leurs rencontres se soldait par un affrontement inévitable, ce qui avait le don d'énerver les autres entités maléfiques. Le fait étant que le jeune Minish refusait de voir en Ganondorf un quelconque chef et que ce dernier n'acceptait pas ce comportement. Les différents étaient donc nombreux et rien n'indiquait que cela allait s'améliorer un jour.

« Pourquoi veux-tu aller chez ce satané nain de jardin ?!! interrogea-t-il sur un ton plus que hargneux.

— Son manoir est suspendu dans les airs, expliqua Dark en s'asseyant en tailleur sur le fauteuil, près des nuages, il y a sûrement plus de vent et il doit faire un peu plus frais qu'ici. »

Le Gerudo se mit à réfléchir.

« C'est vrai, admit-il finalement, et un peu de fraîcheur ne serait pas de refus. »

Bien que Dark se doutait que cet aveu avait déchiré les cordes vocales de celui qui l'avait émis, il se réjouit : il allait enfin quitter cette chaleur !

Bondissant sur ses deux jambes, il reboutonna sa chemise et attrapa sa tunique et sa ceinture balancées non loin de là avant de suivre son compère qui s'engageait dans un dédale de couloirs. Après de longues minutes de marche, ponctuées par quelques rencontres avec des gardes Gerudo – effrayantes ces femmes-là – ils débouchèrent enfin à l'air libre, mais également au soleil ce qui les fit ralentir de concert. La bouffée de chaleur avait été telle qu'elle avait dû engendrer un choc thermique dans leur corps. Ignorant cette sensation pour le moins désagréable, ils continuèrent leur route, jusqu'à une immense écurie située derrière la forteresse, près des exercices d'archerie, et qui abritait un imposant dragon noir. Ce dernier était vautré dans la paille, à l'ombre, langue pendante, en cherchant lui-aussi un peu d'air. La venue de son maître fit pétiller dans ses grandes prunelles bleues un espoir naissant, qui s'épanouit quand Ganondorf détacha les chaînes qui le retenaient à terre. Heureuse, la bête se redressa sur ses pattes, laissant les deux hommes monter sur son dos, et elle s'aventura dehors. Une fois sorti de l'écurie, le dragon déploya ses deux immenses ailes et s'envola dans les airs.

Dark lâcha un cri d'extase. Non pas parce que le brusque décollage lui avait soulevé le cœur, mais parce qu'il sentait sur son visage un élément si longtemps absent : le vent. Il rit aux éclats tandis qu'ils dépassaient les nuages, en quête de leur destination.


Le trajet fut court : après seulement dix malheureuses minutes, le manoir fut en vue, caché par un nuage qui lui faisait de l'ombre. Ganondorf et Dark sourirent : ils allaient enfin être au frais ! Mais une fois qu'ils eurent atterri sur l'îlot et qu'ils s'engagèrent dans le hall, ils durent se rendre à l'évidence : il faisait aussi chaud ici qu'à la forteresse. Leurs espoirs réduits à néant, les deux êtres maléfiques se mirent en quête de leur confrère, qu'ils n'eurent aucun mal à trouver : après avoir fait à peine trois pas, ils découvrirent le Mage du Vent étendu de tout son long sur le carrelage, haletant. Il ne daigna pas décoller la joue du sol pour voir qui arrivait, même s'il devait s'en douter.

« Je meurs, dit-il simplement en guise de bienvenue.

— Si ça pouvait aller plus vite », rétorqua Ganondorf.

Vaati grogna, mais il préféra ne pas répondre à cette provocation.

« Le sol est froid ? demanda Dark dans un élan d'espoir.

— Légèrement. »

L'ombre n'attendit pas et se jeta littéralement au sol, savourant la fraîcheur inexistante que lui offrait le carrelage. Le Minish, quant à lui, se mit debout à contre-cœur, tout en enlevant quelques mèches trempées de son visage.

« Tu n'avais pas l'air surpris de nous voir, fit remarquer le Gerudo.

— C'est que vous n'êtes pas les premiers à arriver ici.

— Les autres sont là ?

— J'ai Xanto, Ghirahim et Cia qui sont éparpillés dans le manoir. Je suppose qu'ils espéraient, tout comme vous, trouver ici un endroit plus frais qu'en bas.»


Le Seigneur du Malin hocha la tête et s'essuya le front : c'est qu'il faisait vraiment chaud !

« Il faut trouver un endroit plus fraaiiis, gémit Dark encore allonger au sol.

— Si tu as des suggestions, je suis preneur », dit Vaati en secouant la tête.

Ce que l'ombre pouvait être gamin, des fois ! Le sorcier pivota et ouvrit la bouche pour lancer quelconque pique à Ganondorf, l'elfe se redressa brusquement, yeux écarquillés. Cela semblait plus que familier au plus vieux qui avait déjà vécu ce brusque sursaut une vingtaine de minutes auparavant, et il redoutait ce qui allait en résulter.

« Laisse-moi deviner, dit le Mage du Vent, tu as une idée. »

Dark hocha vivement la tête, un long sourire fendait son visage.

« Si elle est aussi pourrie que la dernière, tu te la gardes, prévint Ganondorf.

— Allons au Lac Hylia ! Nous baigner ! '^' »

Ses deux interlocuteurs s'échangèrent un regard. Ils avouèrent silencieusement que ce n'était pas une si mauvaise idée que
cela. Mais quelque chose les gênait.

« Se baigner est tentant, commença Vaati, mais à cette époque-ci de l'année, et surtout avec une chaleur pareille, le lac doit pulluler d'Hyliens, il nous sera impossible d'être tranquilles.

— Et la mer, derrière le Mont du Péril ? tenta Ganondorf.

— J'ai entendu dire que la famille royale y était, avec ses chevaliers et, bien entendu, le Héros du Temps. »

Un lourd silence suivit ces paroles, comme s'ils venaient d'apprendre la mort d'un proche. La chaleur leur pesait et leurs petits cerveaux surmenés tentaient désespérément de trouver un autre endroit où prendre du bon temps sans être chassés ni provoqués.

« Et le lac abandonné ? »

Vaati haussa les sourcils.

« Celui qui se situe après la forêt enchantée et derrière la montagne ?

— Oui. Il n'y a jamais personne là-bas.

— Ça… peut-être bien, en effet.

— Alors, on y va ? »

Dark avait levé les yeux vers Ganondorf, ce qui avait irrité au plus haut point le Minish. Ce n'était pas forcément lui le maître de cette petite expédition !

« Pourquoi pas, soupira le Seigneur du Malin, appelons les autres…

— Je m'en charge. »

Le plus jeune s'éloigna près des escaliers qui menaient aux étages.

« Qui ça intéresse d'aller se baigner dans un lac désert ? » hurla le Mage du Vent en usant ses mains comme d'un porte-voix.

L'effet fut immédiat : aussi, une Cia moitié dénudée, un Ghirahim rouge comme une tomate et un Xanto égal à lui-même – c'est-à-dire avec son masque et son large manteau – apparurent aux côtés du jeune sorcier, piaffant d'impatience.

« Allons-y », souffla Ganondorf en se dirigeant vers la sortie.

Le dragon servit encore de moyen de transport. Tous les six installés sur son dos, les quatre nouveaux passagers étaient aux anges, avec enfin un peu d'air frais à se mettre sous la dent. Le trajet devait durer moins d'une heure, et ils pourraient très bientôt plonger dans l'eau froide pour échapper à cette canicule.

Passée la béatitude liée à la redécouverte du vent, les langues commencèrent à se délier, au grand dam de certains.

« Un peu plus d'accessoires ne feraient pas de mal à ce dragon, fit remarquer à haute voix Ghirahim qui caressait quelques écailles sombres.

— Garde tes fantasmes de mégalomane pour toi, tu veux ! rétorqua aussitôt le Gerudo.

— Si on ne peut même plus donner son avis, geignit le Monarque Démoniaque.

— Tes avis sont toujours mauvais, disa Cya, le silence te va le mieux. »

Le démon se renfrogna alors que quelques ricanements s'élevèrent. Tout commençait bien.
Après une vingtaine de minutes de voyage, ponctuées par des discussions et les cris indignés de Ghirahim qui subissait toutes sortes de petites moqueries, la première étape apparut à leurs yeux.

« Forêt en vue ! » annonça Cya avec enthousiasme.

Des éclats de voix survoltés furent la seule réponse qu'elle obtint. Ils survolèrent l'amas sombre d'où ne ressortaient que des arbres. Impossible de savoir ce qui se tramait sous les branches courbées des sapins et des chênes et encore. Il aurait pu y avoir une véritable armée en dessous, ils ne l'auraient même pas aperçue.

« Bien, cria Ganondorf, une fois passée la forêt, il ne restera que la montagne à franchir et on pourra enfin se ba… »

Il ne réussit pas à terminer sa phrase : une secousse ébranla le dragon qui fut subitement tiré vers le bas. La pauvre bête se démena comme elle put pour essayer de rester en l'air, battant énergiquement des ailes pour reprendre de l'altitude, mais ce fut en vain. Les passagers furent brutalement éjectés, commençant une longue chute vers la forêt située juste en dessous. Avec les jambes et bras en l'air, Ganondorf, qui retombait lourdement, eut le temps d'apercevoir des sortes de lianes s'entortiller dans les pattes de son dragon avant d'être percuté de plein fouet par Ghirahim, qui hurlait à s'en déchirer les cordes vocales. Tournoyant sur lui-même, il se passa de longues secondes avant que le calvaire du Gerudo prenne fin et que le sol ne se fasse douloureusement sentir sous lui.

Bien heureusement, les branches avaient suffisamment amorti sa chute pour qu'il ne soit pas blessé, et il supposa qu'il devait en être de même pour les autres. Il se redressant difficilement, il leva la tête vers le trou qu'il avait fait et vit avec soulagement sa bête se dégager de l'emprise des lianes et s'éloigner à grands coups d'ailes. Néanmoins : son seul moyen de transport venait de mettre les voiles, ils étaient maintenant coincés ici.

Tout en ronchonnant, Ganondorf se releva en s'époussetant avant de soupirer bruyamment.

« Bon, il faut trouver un moyen de sortir d'ici avant que la nuit tombe. Quelqu'un connait les environs ? »

On ne lui répondit pas. Ganondorf se retourna pour asséner une remarque cinglante quand il s'immobilisa net, réalisant soudainement quelque chose.

Il était seul.

_____Fin du chapitre 1 ____
avatar
Leslou Xoupyu
Admin

Messages : 1121
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 19
Localisation : dans mon lit '-'

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

Message par Le Banni le Dim 7 Aoû - 15:31

OMG ON DIRAIT PAS QUE C'EST LESLIE QUI A ÉCRIS
avatar
Le Banni
Admin

Messages : 1593
Date d'inscription : 25/07/2016
Localisation : EN FRANCE MAGGLE !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

Message par Leslou Xoupyu le Dim 7 Aoû - 15:43

XDDD et pk hein !!!
avatar
Leslou Xoupyu
Admin

Messages : 1121
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 19
Localisation : dans mon lit '-'

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

Message par Le Banni le Dim 7 Aoû - 15:56

L'ortographe.
avatar
Le Banni
Admin

Messages : 1593
Date d'inscription : 25/07/2016
Localisation : EN FRANCE MAGGLE !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

Message par Leslou Xoupyu le Dim 7 Aoû - 16:12

ba vloie XD mwa jeicri biun tu crouayer koi =O
avatar
Leslou Xoupyu
Admin

Messages : 1121
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 19
Localisation : dans mon lit '-'

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

Message par Darkness Xoupyu le Dim 7 Aoû - 16:40

Putain Leslie moi je dit gg :O
avatar
Darkness Xoupyu
Admin

Messages : 869
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 14
Localisation : En train de jouer à Mario RPG

Voir le profil de l'utilisateur http://jaime-les-chips-wuwa.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

Message par Darkness Xoupyu le Dim 7 Aoû - 16:48

#GanondorfForEverAlone Smile
avatar
Darkness Xoupyu
Admin

Messages : 869
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 14
Localisation : En train de jouer à Mario RPG

Voir le profil de l'utilisateur http://jaime-les-chips-wuwa.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

Message par Leslou Xoupyu le Dim 7 Aoû - 17:15

XD micii
chapitre 2 ptete demain soir x3
avatar
Leslou Xoupyu
Admin

Messages : 1121
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 19
Localisation : dans mon lit '-'

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

Message par Darkness Xoupyu le Dim 7 Aoû - 18:22

Moi la flemme d'écrire LCdE xD
avatar
Darkness Xoupyu
Admin

Messages : 869
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 14
Localisation : En train de jouer à Mario RPG

Voir le profil de l'utilisateur http://jaime-les-chips-wuwa.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

Message par Leslou Xoupyu le Dim 7 Aoû - 18:44

pas bien X'D
flemmard =P
avatar
Leslou Xoupyu
Admin

Messages : 1121
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 19
Localisation : dans mon lit '-'

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

Message par Le Banni le Dim 7 Aoû - 18:51

Bruh.

Ma fanfic : Les aventures de jaliun :\/
avatar
Le Banni
Admin

Messages : 1593
Date d'inscription : 25/07/2016
Localisation : EN FRANCE MAGGLE !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

Message par Darkness Xoupyu le Dim 7 Aoû - 19:03

Shit. :V
avatar
Darkness Xoupyu
Admin

Messages : 869
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 14
Localisation : En train de jouer à Mario RPG

Voir le profil de l'utilisateur http://jaime-les-chips-wuwa.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

Message par Leslou Xoupyu le Dim 7 Aoû - 19:06

vasi mes par contre si tu veut en faire une aussi tu pourra la metre dans une fanfic sinon on va etre perdu XD genre comme les RP
avatar
Leslou Xoupyu
Admin

Messages : 1121
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 19
Localisation : dans mon lit '-'

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

Message par Darkness Xoupyu le Dim 7 Aoû - 20:20

Wouaw
avatar
Darkness Xoupyu
Admin

Messages : 869
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 14
Localisation : En train de jouer à Mario RPG

Voir le profil de l'utilisateur http://jaime-les-chips-wuwa.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

Message par Leslou Xoupyu le Dim 7 Aoû - 22:30

wuwaw :O
avatar
Leslou Xoupyu
Admin

Messages : 1121
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 19
Localisation : dans mon lit '-'

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1:- Une Chaleur Embêtante

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum